Création d’une “coalition” pour protéger l’océan Pacifique

Los Angeles, 10 juin 2022 (AFP) – Neuf pays du continent américain riverains du Pacifique, dont les Etats-Unis, ont formé jeudi une “coalition pour la protection des océans”, de l’Alaska à la Patagonie, une initiative lancée par le Chili.

“Les océans (…) jouent un rôle crucial dans les effets du changement climatique”, a déclaré le président chilien Gabriel Boric, lors de la signature de l’accord en marge du Sommet des Amériques à Los Angeles, où la protection de l’environnement est à l’ordre du jour.

Les dirigeants de la Colombie, du Pérou, du Costa Rica, de l’Equateur et du Panama ainsi que les ministres des Affaires étrangères du Canada et du Mexique et l’envoyé spécial présidentiel américain pour le climat John Kerry se sont joints à cette initiative.

“Nous devons mieux travailler pour protéger nos mers parce que les espèces marines ne connaissent pas de frontières”, a déclaré à l’AFP le président costaricain Rodrigo Chaves, l’un des signataires de l’accord.

Cet accord envisage la création de zones marines protégées du Canada au Chili. Il s’agit d’espaces délimités, légalement reconnus, pour assurer la préservation de la biodiversité marine.

Ces espaces visent à protéger des espèces marines uniques, à accroître les opportunités touristiques et à promouvoir le développement durable des communautés côtières, a expliqué le ministère chilien des Affaires étrangères.

Le Chili soutient une initiative visant à placer sous protection 30% de la surface des océans d’ici 2030.