Emirats: 10 pirates condamnés en appel à la prison à vie

L’agence ne précise pas la nationalité des pirates, reconnus coupables de s’être emparés, sous la menace des armes, en avril 2011 du M.V. Arrilah-I, un navire de 37.000 tonnes de jauge brut, alors qu’il faisait route vers l’Australie.

Des forces spéciales émiraties avaient réussi, en coordination avec la Vème Flotte américaine, basée à Bahreïn, à libérer le vraquier 30 heures après le début de l’attaque et à arrêter les pirates qui avaient ensuite été déférés devant la justice.

Le navire fait partie de la flotte de l’Abu Dhabi National Tanker Company (ADNATCO) et de la National Gas Shipping Company Ltd (NGSCO).

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE