Gabon: quatre navires étrangers pêchant illégalement arraisonnés

“Les pétroliers nous ont avertis (de la présence des chalutiers au large de la capitale économique du Gabon Port-Gentil), et nous avons arraisonné quatre bateaux avec la marine nationale”, a déclaré Koumba Kombila, responsable des questions liées à la pêche à l’ANPN, qui a participé à l’opération.

Les quatre bateaux battant pavillons togolais et camerounais transportaient “du poisson et des crevettes en grande quantité”, au total plus d’une centaine de tonnes de pêche, selon M. Kombila.

“Le Gabon interdit la navigation dans les champs pétroliers (off-shore) depuis 1974. La pêche y est également interdite”, précise-t-il.

“A cause de la pêche (illégale), il y a des pipelines tordus en permanence. Il y a des risques de marée noire, donc nous avons décidé d’intervenir systématiquement”, a ajouté Kouba Kombila.

Le pays est le 4e producteur subsaharien de pétrole, et la majeure partie de la production se situe au sud de Port-Gentil, tant sur terre qu’off-shore.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE