La douane saisit une tonne de lambis, un coquillage protégé, en Martinique

La saisie a été effectuée lundi. “La fouille du bateau permet de découvrir au milieu du chargement de poissons, 1.012 kg de lambis en vrac, débarrassés de leur coquille, soit plus de 2.000 mollusques”, ont indiqué les douanes dans un communiqué.

“Cet animal, très apprécié dans la cuisine caribéenne, est menacé de disparition du fait de sa surpêche”, ont souligné les douanes, qui ont intensifié leurs contrôles depuis un an et demi, ce qui a permis de saisir 5,5 tonnes de lambis en 2011, contre 150 kg en 2010.

La pêche et le commerce du lambi ou strombus gigas sont strictement encadrés par la CITES, une organisation affiliée à l’ONU chargée de la protection des espèces en danger.

La cargaison a été détruite, et le navire, saisi, a été rendu à ses propriétaires en échange du versement d’une contrepartie financière, a précisé à l’AFP la direction des douanes de Martinique.

La pêche d’espèces protégées est punissable d’une amende ainsi que d’une peine d’emprisonnement. Mais la direction des douanes “attend de voir quelle est la position du parquet”, qui peut également poursuivre pénalement ces infractions sanitaires et d’environnement. “S’ils engagent des poursuites, on associera des poursuites fiscales aux poursuites pénales”, indique-t-on de même source.