La Grèce annonce que la France va lui louer deux frégates

Le ministre confirmait dans un entretien à la radio Skaï un article paru vendredi du quotidien Kathimerini.

Selon le journal, les deux frégates sont de type Fremm et seront louées pour cinq ans, dans l’attente de l’achat par Athènes, actuellement négocié, de corvettes Belharra.

L’accord marque, toujours selon Kathimerini, le soutien français à la Grèce, sur fond d’un regain des disputes de souveraineté en mer Egée avec la Turquie.

“La France nous a donné deux frégates en +leasing+”, a déclaré M. Kouvelis, soulignant que l’accord avait été finalisé récemment dans un échange téléphonique entre le Premier ministre Alexis Tsipras et le président français Emmanuel Macron.

Ni lui ni son ministère n’ont dans l’immédiat fourni de détails supplémentaires sur la transaction, notamment sur le type de frégates concerné.

M. Kouvelis a seulement précisé que des discussions étaient aussi en cours entre les deux pays pour “l’achat de deux autres frégates”. La location était quant à elle discutée de longue date, a-t-il rappelé.

Le ministère français des Armées n’a pour sa part pas répondu aux sollicitations de l’AFP pour commenter cette annonce.

Le projet d’acquisition par Athènes de frégates françaises remonte à une dizaine d’années, mais a été gelé après le déclenchement de la crise grecque de la dette et les coupes qui ont suivi dans les budgets de défense.

En 2013, les deux pays avaient indiqué discuter de la location de deux Fremm, mais là aussi sans finalisation.