La livraison de missiles russes va enhardir le régime syrien (général américain)

« C’est à tout le moins une décision malheureuse qui va enhardir le régime et prolonger les souffrances. C’est inopportun et très fâcheux », a déclaré le général Martin Dempsey, interrogé sur le sujet lors d’une conférence de presse au Pentagone.

Ces déclarations de M. Dempsey constituent la première confirmation officielle par le gouvernement américain que Moscou a envoyé des missiles de croisière « tueurs de navires » au régime du président Bachar al-Assad.

Le New York Times avait été le premier à faire état de cette livraison, citant un responsable américain sous couvert de l’anonymat. Ces nouvelles livraisons concernent des missiles dotés de puissants radars.

Moscou avait déjà livré auparavant des missiles de croisière « Yakhont » à son allié syrien, mais ces premières armes n’étaient pas dotées de radar, selon cette source anonyme citée par le New York Times.

Vendredi, le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a déclaré au cours de la même conférence de presse que les Etats-Unis allaient continuer à discuter avec la Russie à propos du conflit en Syrie. Les deux pays ont un intérêt commun à empêcher une guerre régionale potentiellement explosive.

Ces missiles anti-navires pourraient aider Damas à contrer une tentative des puissances occidentales d’instaurer une zone d’interdiction de survol depuis des navires en mer.

Chuck Hagel a ajouté que si la solution diplomatique restait la priorité de Washington, les Etats-Unis n’ont pas complètement renoncé à une action militaire.

« Ce qui m’inquiète vraiment c’est qu’Assad puisse penser qu’avec ces nouvelles armes il est désormais plus en sécurité, et donc plus enclin à prendre de mauvaises décisions », a encore dit Martin Dempsey.

Ce dernier a aussi souligné que les Etats-Unis n’envisageaient pas de bloquer les livraisons d’armes russes à la Syrie.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.