Le Congrès américain adopte une loi censée s’attaquer aux frais de port exorbitants

Washington, 13 juin 2022 (AFP) – Le Congrès américain a adopté lundi une loi pour empêcher les transporteurs maritimes de gonfler leurs prix, à l’heure où l’inflation bat de nouveaux records.

Le texte, déjà adopté au Sénat à l’unanimité mi-mars, a été voté à une très grande majorité par la Chambre des représentants, 369 voix contre 42.

“Cette loi aidera à réduire les coûts pour les familles et à s’assurer d’un traitement équitable pour les entreprises américaines”, s’est félicité le président Joe Biden dans un communiqué.

“Aujourd’hui, le Congrès contrôlé par les démocrates prend une nouvelle mesure dans le combat contre le fardeau de la hausse des prix”, a également salué la présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi.

Cette loi veut améliorer la régulation des transporteurs maritimes, en permettant entre autres à un organisme dédié d’enquêter sur leurs pratiques commerciales.

“L’inflation est la plus grande source de frustration en Amérique à l’heure actuelle et les files d’attente dans nos ports l’un des principaux facteurs de hausse de prix auquel nous nous attaquons dans ce projet de loi”, a expliqué Chuck Schumer, le chef des démocrates au Sénat.

“Cela ne réglera pas tout, mais ça aidera beaucoup”, avait auparavant estimé Joe Biden dans une vidéo publiée jeudi sur Twitter.

La lutte contre l’inflation risque de peser sur l’économie américaine, faisant même craindre une récession.

cjc/vgr/dax

TWITTER