Le Pérou crée une réserve naturelle marine à la frontière avec l’Equateur

Lima, 25 avr 2024 (AFP) – Le Pérou a créé une réserve naturelle marine de 1.160 km2 sur sa côte nord, à la frontière avec l’Équateur, afin de préserver l’écosystème et limiter la pêche illégale, a annoncé le gouvernement jeudi.

Au large des régions de Tumbes et Piura, la nouvelle « Réserve nationale Mar Tropical de Grau » renferme de nombreuses espèces marines, les monts sous-marins du banc de Mancora et les récifs de Punta Sal, les seuls du Pérou.

Cette réserve représente 0,14% de la zone maritime totale du Pérou, a précisé le ministre de l’Environnement, Juan Carlos Castro. C’est la deuxième réserve naturelle marine du pays, après celle de la Dorsal de Nasca, de plus de 62.000 km2, créée en 2021.

La protection de cette zone naturelle est réclamée depuis une dizaine d’années par des petits pêcheurs et des associations de défense de l’environnement qui s’insurgent du chalutage dans cette région de l’océan Pacifique.

La zone abrite 70% des espèces de poissons consommées au Pérou, selon Naturaleza y Cultura Internacional, l’une des ONG à l’origine de la requête, notamment de la sole et du mérou, vedettes de la cuisine péruvienne dans le traditionnel ceviche.

Des baleines à bosse transitent également par cette zone.

Le Pérou est l’un des pays du Pacifique Sud ayant un déficit d’aires naturelles marines protégées, par rapport notamment à la Colombie et à l’Equateur voisins.

Mi-janvier, l’Equateur a agrandi sa réserve marine autour des îles Galapagos, paradis de biodiversité de l’océan Pacifique célèbre notamment pour ses tortues, ses iguanes et sa très riche faune marine.

L’archipel équatorien, qui a inspiré la théorie de l’évolution du naturaliste anglais Charles Darwin, compte désormais 198.000 km2 de zone marine protégée.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.