Le recours aux renforts de CRS sur les plages épinglé par la Cour des comptes

La Cour des comptes estime que “le dispositif de renforts saisonniers de maîtres-nageurs sauveteurs des CRS est irrégulier et inéquitable” et ne “saurait être durablement maintenu”, dans un rapport sur l’organisation du secours en montagne et de la surveillance des plages.

“La mise à disposition des communes de maîtres-nageurs sauveteurs, rémunérés par l’Etat, constitue une subvention de fonctionnement qui n’est prévue par aucun texte”, explique la Cour, dans son rapport effectué à la demande de la commission des finances de l’Assemblée nationale.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE