Les Houthis revendiquent l’attaque de drones et de missiles en mer Rouge

Sanaa, 10 jan 2024 (AFP) – Les rebelles du Yémen ont revendiqué mercredi avoir tiré des “drones et des missiles” en mer Rouge, une attaque déjouée par les forces britannique et américaine et décrite comme la plus importante des Houthis dans la zone à ce jour.

Mardi soir, les forces britannique et américaine ont abattu 18 drones et trois missiles en mer Rouge lors d’une attaque “des Houthis, soutenus par l’Iran”, qui a notamment visé le navire britannique HMS Diamond et “des navires marchands”, a écrit le ministre britannique de la Défense, Grant Shapps, sur le réseau social X.

Il n’y a pas eu de blessé parmi l’équipage ou de dommages causés au navire britannique, a-t-il ajouté, précisant qu’il s’agissait de “la plus importante attaque menée à ce jour dans la mer Rouge” par les rebelles.

Le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) avait de son côté parlé d’une attaque “complexe”.

Yahya Saree, le porte-parole des Houthis, a déclaré mercredi dans un communiqué sur X qu’un “grand nombre” de missiles et de drones avaient pris pour cible un navire américain qui “apportait son soutien” à Israël dans sa guerre contre le Hamas.

Il n’a pas précisé la date ni le lieu de l’attaque, mais un dirigeant Houthis, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a assuré à l’AFP qu’il s’agissait des mêmes événements rapportés par les forces américaines et britanniques.

Dans leur communiqué, les rebelles avaient déclaré que leur attaque constituait une “première réponse à l’attaque perfide contre nos forces le 31 décembre”. Ce jour-là, répondant à une demande d’assistance d’un navire commercial, des hélicoptères de la marine américaine avaient coulé trois bateaux des Houthis, tuant dix membres d’équipages.

L’attaque de mardi soir “est considérée comme la plus importante menée par les forces armées (rebelles) yéménites”, a également affirmé auprès de l’AFP Taoufiq al-Houmairi, conseiller au ministère de l’Information des Houthis.

Depuis le début de la guerre le 7 octobre entre Israël et le Hamas, les Houthis, qui contrôlent une grande partie du Yémen, multiplient les attaques en mer Rouge contre les navires soupçonnés d’avoir des liens avec Israël, affirmant agir en solidarité avec les Palestiniens de Gaza.

Premier allié d’Israël, les Etats-Unis ont mis en place en décembre une coalition internationale pour sécuriser cette zone stratégique où transite 12% du commerce mondial.

Cette attaque est la 26e contre la marine marchande en mer Rouge depuis la mi-janvier, selon le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

bur-saa/anr/ila

X

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE