Les sous-marins nucléaires australiens seront exclus des eaux néo-zélandaises

Wellington, 16 sept 2021 (AFP) – La Nouvelle-Zélande va maintenir l’interdiction des navires à propulsion nucléaire dans ses eaux, alors que son proche allié australien a décidé de développer une flotte de sous-marins nucléaires, a déclaré jeudi la Première ministre Jacinda Ardern.

« La position de la Nouvelle-Zélande concernant l’interdiction des navires à propulsion nucléaire dans ses eaux reste inchangée », a déclaré Mme Ardern dans un communiqué.

En vigueur depuis 1985, cette interdiction avait été introduite à la suite des essais nucléaires français dans le Pacifique. Ella a conduit la marine américaine à faire éviter à ses navires de guerre les ports néo-zélandais depuis plus de 30 ans.

Mme Ardern a déclaré que son homologue australien Scott Morrison l’avait informée du projet de Canberra de développer des sous-marins à propulsion nucléaire avec l’aide des États-Unis et de la Grande-Bretagne.

Elle a décrit l’accord comme portant « principalement sur la technologie et le matériel de défense », minimisant les implications pour le partenariat dit « Five Eyes » entre les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande.

« Cet accord ne modifie en rien nos liens en matière de sécurité et de renseignement avec ces trois pays, ainsi qu’avec le Canada », a déclaré la dirigeante néo-zélandaise dans un communiqué.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.