Maldives: 51 soldats indiens ont été rapatriés avant la date-butoir

Malé (Maldives), 7 mai 2024 (AFP) – Les Maldives ont annoncé que l’Inde avait rapatrié plus de la moitié de son personnel militaire déployé sur son territoire dans l’océan Indien, tandis que le gouvernement de l’archipel renforce ses liens avec la Chine.

Une porte-parole du président Muizzu a déclaré lundi à la presse que 51 militaires indiens étaient partis.

« A ce jour, 51 soldats stationnés sur deux plates-formes ont été rapatriés », a déclaré lundi soir Heena Waleed, à Malé. « Tous les militaires indiens présents dans le pays quitteront les Maldives d’ici le 10 mai », date butoir fixée par le gouvernement de M. Muizzu.

Les relations entre les Maldives et l’Inde se sont détériorées depuis l’arrivée de M. Muizzu au pouvoir.

Peu après, il s’était engagé à dissoudre une unité de 89 soldats indiens.

Cette unité avait été déployée pour piloter trois avions offerts aux Maldives permettant de patrouiller son vaste territoire maritime composé de 1.192 îlots coralliens, disséminés sur quelque 800 kilomètres dans l’océan Indien.

Le ministre des Affaires étrangères des Maldives, Moosa Zameer, doit se rendre à New Delhi mercredi pour des entretiens officiels.

La victoire électorale de M. Muizzu en septembre reposait sur une campagne soutenue contre l’influence politique et économique démesurée de l’Inde aux Maldives.

Haut lieu du tourisme de luxe et destination de choix pour les célébrités et riches personnalités du monde entier, l’archipel occupe également une place stratégique, se situant sur l’une des routes maritimes les plus fréquentées du monde, dans une zone géographique très convoitée.

L’Inde, puissance régionale, considérait que les Maldives entraient dans sa sphère d’influence mais s’inquiétait de l’influence croissante de la Chine.

M. Muizzu a choisi dès janvier la Chine pour sa première visite d’Etat, où il a signé une vingtaine d’accords.

Au début du retrait de l’unité militaire indienne en mars, Malé a signé un accord « d’assistance militaire » avec Pékin visant à « renforcer les liens bilatéraux », avait déclaré le ministère maldivien de la Défense.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.