Près de 1,4 tonne de cocaïne saisie par la Marine aux Antilles, troisième prise en trois semaines

Fort-de-France, 31 mai 2024 (AFP) – La Marine française a saisi 1,4 tonne de cocaïne sur un navire de pêche à environ 1.000 kilomètres au sud-est de la Martinique, ont indiqué vendredi les Forces armées aux Antilles (FAA), précisant qu’il s’agit de la « troisième saisie en trois semaines ».

L’opération a été réalisée le 22 mai par l’équipage de la frégate Ventôse « sur la base d’informations transmises par la National Crime Agency (NCA) britannique et l’agence anti-drogue américaine (DEA) » en association avec l’office anti-stupéfiants français OFAST, ont précisé les forces armées dans un communiqué.

Après l’avoir détecté grâce à un avion Falcon 50 de la Marine nationale basé en Guyane, les militaires ont « procédé à l’arraisonnement du navire de pêche sans pavillon et à la saisie de 63 ballots et quatre pains de cocaïne, soit 1.472 kg ».

Il s’agit de la « troisième saisie en trois semaines de la frégate Ventôse », précisent les FAA. Lundi, elles avaient annoncé la saisie le 15 mai de 2,4 tonnes de cocaïne sur un navire de pêche vénézuélien, à environ 1.500 km au nord-est des côtes martiniquaises.

Le trafic de stupéfiants est particulièrement intense dans l’arc Antilles-Guyane, les trafiquants cherchant à acheminer des quantités de plus en plus importantes depuis l’Amérique du Sud vers l’Europe ou les Etats-Unis.

Depuis le début de l’année, plus de 14 tonnes de produits stupéfiants ont déjà été saisies par les forces armées aux Antilles, contre 11 tonnes pour l’entièreté de l’année 2023.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.