Route maritime du Nord: pas avant les années 2020, selon Maersk

La route maritime du Nord, qui permettrait d’économiser de 12 à 15 jours de voyage par rapport aux routes commerciales traditionnelles entre la Chine et l’Europe, “ne devrait pas voir le jour avant 10 à 20 ans”, a affirmé le directeur général du groupe danois, Nils Andersen.

Ce raccourci polaire est rendu praticable durant les mois d’été grâce au réchauffement climatique et à la fonte des glaces. Déjà utilisé occasionnellement, il rend possible la navigation dans des eaux arctiques autrefois recouvertes de glace, et cette nouvelle voie maritime permet par exemple d’écourter de 40% le trajet entre les ports japonais de Yokohama et allemand de Hambourg, ce qui engendre une économise de 20% de carburant.

Les navires commerciaux seraient toutefois obligés d’être accompagnés de brise-glace, ce qui devrait rendre l’option onéreuse.

ts/cbw/hh/mpa

A.P. MOELLER-MAERSK