Sénégal: le nouveau gouvernement formé, sans l’écologiste Haidar El Ali

Sans compter le Premier ministre, la nouvelle équipe comprend au total 39 membres (dont sept femmes): 30 ministres, trois ministres délégués et six secrétaires d’Etat, ces derniers étant de nouveaux portefeuilles, selon deux décrets de nomination transmis à l’AFP par la présidence.

La précédente équipe comptait 32 membres en plus de la chef du gouvernement, Mme Aminata Touré, qui a été limogée vendredi.

Plusieurs ministres en vue du gouvernement sortant n’ont pas été reconduits, parmi lesquels Haidar El Ali (Pêche et Economie maritime), un écologiste réputé, engagé de longue date pour la défense de l’environnement au sein de son association L’Océanium.

M. El Ali avait été en pointe dans un bras de fer en janvier entre le gouvernement et l’armateur d’un bateau russe accusé de pêche illégale dans les eaux sénégalaises, vers la frontière avec la Guinée-Bissau (sud).

Le bateau avait été pendant près de trois semaines sous séquestre à Dakar, puis libéré après paiement par l’armateur de plus de 900.000 euros. Un dénouement alors salué par les acteurs de la pêche, important pourvoyeur de recettes au pays et qui y occupe près de 600.000 personnes.

Mais Haïdar El Ali avait aussi été au centre d’une polémique en mai, après la révélation d’un accord de pêche conclu un mois auparavant entre le Sénégal et l’Union européenne (UE). Cet accord, qui permet à des navires européens de capturer pendant cinq ans des espèces comme le thon, a été jugé “catastrophique” par les acteurs locaux et l’ONG Greenpeace.

Parmi les partants, figurent aussi Abdou Latif Coulibaly, ex-journaliste d’investigation qui était chargé de la Promotion de la Bonne Gouvernance et porte-parole du gouvernement, Abdoul Aziz Mbaye (Culture), Mor Ngom (Environnement) et Pape Diouf (Hydraulique et Assainissement).

Mansour Faye, responsable de la coalition présidentielle et victorieux aux élections locales du 29 juin à Saint-Louis (nord), fait son entrée au gouvernement comme ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement. M. Faye est le frère de la Première dame du Sénégal, Mme Marième Faye Sall.

Le journaliste Souleymane Jules Diop, jusqu’alors responsable de la communication de la présidence, est nommé secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur. Son confrère Yakham Mbaye, directeur de publication du journal privé Libération, devient lui secrétaire d’État chargé de la Communication.

Plusieurs membres de la précédente équipe restent au gouvernement, comme Awa Marie Coll Seck (Santé) – désormais première dans l’ordre protocolaire des ministres -, Augustin Tine (Forces armées), Sidiki Kaba (Justice), Mankeur Ndiaye (Affaires étrangères) et Amadou Ba (Economie et Finances), qui conservent tous leur portefeuille.

Mohamed Dionne – qui s’appelle à l’état civil Mahammed Boun Abdallah Dionne (bien “Mahammed”, selon l’orthographe officielle transmise par la présidence) est le troisième chef de gouvernement du régime de Macky Sall, élu en 2012.

Il succède à Mme Aminata Touré, qui a été Premier ministre dix mois, ayant elle-même remplacé en septembre 2013 Abdoul Mbaye resté en poste 17 mois.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE