Sokalique: 5 et 4 ans de prison ferme requis contre les marins du cargo turc

Les deux hommes de nationalité azerbaïdjanaise étaient jugés pour homicide involontaire, délit de fuite et omission de porter secours à personne en péril. Le parquet a en outre requis une amende de 300.000 euros contre l’armateur turc du vraquier, jugé pour les mêmes chefs mais en tant que personne morale.

Le parquet a requis la relaxe dans son cas pour le chef d’homicide involontaire, jugeant que c’était au capitaine du cargo et à son second que devait revenir la responsabilité pénale.

Yvette Jobard, la veuve du patron du Sokalique décédé dans le naufrage, s’est dite « satisfaite », devant la presse, des réquisitions du parquet.

Dans la nuit du 16 au 17 août 2007 le caseyeur et le cargo turc étaient entrés en collision à 60 milles nautiques (110 km) au nord de l’île d’Ouessant, dans les eaux internationales et alors que les conditions météo étaient bonnes. Bernard Jobard, resté à la barre jusqu’au dernier moment pour alerter les secours, avait péri noyé, tandis que les six autres marins avaient pu se hisser à bord d’un canot de survie et être secourus.

L’Ocean Jasper avait poursuivi sa route, tout en constatant un trou de 60 par 40 cm à tribord, trou que l’équipage s’était empressé de réparer.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.