Un bateau de clandestins sombre en Turquie: 18 morts (agence)

Les garde-côtes turcs ont reçu vers 02H00 locales (23H00 GMT mardi) un appel de détresse du capitaine du bateau, annonçant que son embarcation était en train de couler avec 30 passagers à son bord, à une dizaine de milles nautiques (environ 15 km) d’Ezine (province de Canakkale, nord-ouest de la Turquie), selon l’agence.

Les garde-côtes, arrivés sur les lieux avec quatre bateaux légers, un hélicoptère et un avion, ont retrouvé les cadavres de 18 personnes et secouru 12 migrants clandestins encore vivants, a indiqué Dogan.

Les recherches se poursuivaient mercredi matin.

La destination du navire était probablement l’île grecque de Lesbos, proche d’Ezine, estimaient les autorités.

La Turquie est une route importante de l’émigration clandestine d’Asie et d’Afrique vers l’Europe. Des immigrants clandestins venus d’Afrique et du Proche-Orient y sont régulièrement arrêtés et les naufrages en mer sont assez fréquents.

La récente érection d’une barrière barbelée par la Grèce sur une portion de la ligne frontalière terrestre dénuée d’obstacle naturel avec la Turquie a redirigé les flux vers les îles grecques situées à quelques encablures des côtes turques en mer Egée orientale.