Un navire touché par un drone au large du Yémen

Dubaï, 17 jan 2024 (AFP) – Un navire a été touché par un drone dans le golfe d’Aden au large du Yémen, a rapporté mercredi l’agence britannique de sécurité maritime (UKMTO), dans un contexte de multiplication d’attaques de rebelles yéménites Houthis dans la zone.

“Un incendie s’est déclaré à bord, qui est maintenant éteint”, a indiqué UKMTO en précisant que l’équipage et le navire étaient désormais en sécurité et se dirigeaient vers le prochain port d’escale.

Selon la société britannique de risques maritimes Ambrey, il s’agit d’un vraquier battant pavillon des Iles Marshall, touché alors qu’il naviguait au sud est de la ville yéménite d’Aden.

L’attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat.

Depuis mi-novembre, les rebelles yéménites Houthis, proches de l’Iran, multiplient les attaques en mer Rouge et dans les eaux avoisinantes contre les navires qu’ils estiment liés à Israël, affirmant agir en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza, pilonnée et assiégée par Israël en réaction à l’attaque sanglante du 7 octobre du Hamas en territoire israélien.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont mené ces dernières jours une série de frappes contre les positions des Houthis, lesquels ont riposté en visant des navires américains.

Mercredi, Washington a annoncé les avoir classés à nouveau comme une entité “terroriste”.

“Nous ne renoncerons pas à cibler les navires israéliens ou les navires se dirigeant vers des ports de la Palestine occupée (…) en soutien au peuple palestinien”, a toutefois prévenu leur porte-parole, Mohammed Abdelsalam, après l’annonce de cette mesure.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE