Washington a pu abattre un de ses propres drones « par erreur », estime l’Iran

« J’ai peur que l’USS Boxer ait abattu un de leurs propres [drones] par erreur », écrit M. Araghchi dans un message en anglais sur Twitter en faisant référence au navire amphibie qui, selon le président américain Donald Trump, aurait abattu un drone iranien jeudi au-dessus du détroit d’Ormuz.

« Nous n’avons perdu aucun drone dans le détroit d’Ormuz ou ailleurs », a ajouté M. Araghchi.

M. Trump avait déclaré jeudi que l’USS Boxer avait abattu un drone iranien qui s’était approché dangereusement après avoir ignoré de multiples appels à s’éloigner du vaisseau.

Selon lui, le drone iranien se serait approché à moins de 1.000 mètres du navire amphibie USS Boxer, lequel aurait alors entrepris « une action défensive ».

« Le drone a été détruit immédiatement », a affirmé M. Trump.

Interrogé peu après, lors de son arrivée au siège de l’ONU à New York, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif avait affirmé n’avoir « aucune information sur la perte d’un drone ».

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.