Washington compte mettre des soldats sur des pétroliers pour dissuader l’Iran de les saisir (responsable)

Washington, 3 août 2023 (AFP) – Les Etats-Unis se préparent à déployer des soldats sur des pétroliers commerciaux qui transitent par le Golfe dans l’espoir de dissuader l’Iran de saisir ces navires, a annoncé jeudi un responsable américain.

« Des mesures sont prises (…) pour utiliser des équipes de sécurité composées de Marines et de membres de l’US Navy sur des navires pétroliers marchands qui transitent par et près du détroit d’Ormuz afin de renforcer les défenses de ses bateaux vulnérables », a indiqué cette source à l’AFP sous couvert de l’anonymat.

Comme ces navires sont privés, Washington devra s’entendre au préalable avec des armateurs. « Nous nous préparons à mettre en oeuvre ces nouvelles mesures en cas d’accords définitifs », a poursuivi le responsable.

Interrogé sur le fait que ce nouveau dispositif puisse conduire à des confrontations entre les forces américaines et iraniennes, le responsable a déclaré que cela reposait sur Téhéran.

« Il ne devrait y avoir aucune interaction si l’Iran respecte les règles et suit les lois internationales », a-t-il indiqué. « S’ils attaquent et que nous avons des forces à bord, nous répondrons, comme il se doit », a ajouté cette source.

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, et celui du Conseil national de sécurité, John Kirby, ont refusé de confirmer les informations sur ces nouvelles mesures.

Environ 20% du pétrole transporté par voie maritime dans le monde transite par le détroit d’Ormuz.

« Nous avons vu des menaces de la part de l’Iran qui ont affecté ce passage stratégique », a assuré M. Kirby.

Le nouveau niveau de protection viendra s’ajouter au déploiement d’un navire de guerre, d’avions de combats F-35 et F-16 dans cette zone annoncé mi-juillet par le Pentagone.

Selon l’armée américaine, l’Iran a saisi ou tenté de s’emparer de près de 20 navires battant pavillon international dans la région ces deux dernières années.

L’US Navy avait notamment annoncé début juillet s’être opposée à la saisie par l’Iran de deux pétroliers dans les eaux internationales au large d’Oman. Téhéran était cependant parvenu à s’emparer d’un navire marchand dans les eaux du Golfe.

L’armée iranienne avait par ailleurs saisi fin avril dans le golfe d’Oman un pétrolier battant pavillon des îles Marshall à destination des Etats-Unis, avant de saisir une semaine plus tard un pétrolier battant pavillon du Panama qui transitait dans le détroit d’Ormuz.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.