ZOOM Bénéteau chute, pénalisé par son 1T décevant

A 10H38 (09H38 GMT), la valeur plongeait de 5,59% à 13,02 euros, tandis que l’indice CAC 40 prenait 0,56%.

L’industriel a publié jeudi un chiffre d’affaires en recul de 5,9% au premier trimestre 2013/2014 de son exercice décalé, entamé en septembre. Une chute qu’il explique par un ralentissement de son activité habitat (mobile home et maisons en ossature à bois).

Ce chiffre est « inférieur à notre attente mais non significatif », ont commenté les analystes du courtier Gilbert Dupont.

Traditionnellement, le premier trimestre de Bénéteau, qui démarre hors saison, ne favorise pas son coeur de métier: la vente de voiliers.

Le groupe s’est en revanche montré optimiste sur sa croissance sur l’ensemble de l’exercice, grâce à son activité bateaux. Dans ce secteur, il table sur une « croissance du marché mondial de l’ordre de 3 à 5% ».

« Les différents salons nautiques qui se sont déroulés depuis août permettent à Bénéteau d’enregistrer une forte progression de son carnet de commandes à fin novembre », note un analyste parisien.

« Bénéteau devrait, une fois de plus, dégager une croissance largement supérieure à celle du marché mondial (+3% à +5%) en raison du poids des nouveautés (30% du chiffre d’affaires), les plus importantes du secteur, et d’un réseau de distribution qui s’est largement renforcé hors Europe », ajoute-t-il.

« Logiquement, le chiffre d’affaires au premier trimestre (…) reste en retrait car il n’intègre pas encore les effets positifs de la reprise du marché mondial du nautisme », conclut-t-il.

rfo/jbo/cb/cj

BENETEAU

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.