Geneviève Pons (Europe Jacques Delors) : “Nous avons besoin de tout le monde à bord pour faire de cette Mission un succès !”

Le  think tank Europe Jacques Delors salue l’annonce, par la Commission européenne, du plan de mise en œuvre de la Mission “Restaurer nos océans et nos eaux” du programme Horizon Europe
 
Horizon Europe est le programme de l’Union européenne pour la recherche et l’innovation. Il prend la suite du programme Horizon 2020 achevé à la fin de l’année 2020. Avec un budget d’environ 95,5 milliards d’euros pour 2021-2027, en augmentation d’environ 30% par rapport à Horizon 2020, c’est le programme de recherche et d’innovation le plus ambitieux au monde. 
 
Pour Geneviève Pons, directrice générale et vice-présidente d’Europe Jacques Delors, représentante de l’Assemblée au conseil de la Mission et présidente du groupe de contact des ONG, l’officialisation du plan de mise en oeuvre de la Mission “Restaurer nos océans et nos eaux” est la récompense de deux années de travail intensif tant avec le conseil de la Mission qu’avec l’Assemblée. Ce plan est ambitieux et peut mobiliser non seulement les parties prenantes mais aussi les citoyens. Nous avons besoin de tout le monde à bord pour faire de cette Mission un succès !”.
 
Geneviève Pons

Selon Pascal Lamy, président de la “Mission Océans, mers, eaux côtières et intérieures en bonne santé” de la Commission européenne : “la Mission “Restaurer nos océans et nos eaux” peut contribuer de manière cruciale au succès du One Ocean Summit récemment annoncé par le président Macron. Dans ce domaine ainsi que dans d’autres couverts par le Green Deal, poursuit-il, l’Europe montre la voie à suivre et peut affirmer son rôle de leader mondial pour le bénéfice de tous !”.

Pascal Lamy
La Mission “Restaurer nos océans et nos eaux” est, de fait, l’une des cinq nouvelles missions que la Commission européenne vient officiellement de lancer pour  apporter, d’ici 2030, des solutions à cinq défis mondiaux :      
  • lutter contre le cancer avec pour objectif d’améliorer la vie de plus de 3 millions de personnes par la prévention, la guérison et des solutions pour vivre mieux et plus longtemps,
  • s’adapter au changement climatique en aidant au moins 150 régions et communautés européennes à devenir résilientes,
  • garantir un environnement urbain vert avec pour objectif 100 villes intelligentes et climatiquement neutres,
  • assurer la transition vers des sols et des aliments sains,
  • restaurer les océans et les eaux européennes.
Ces missions sont une nouveauté du programme Horizon Europe, et un concept original dans la politique de l’Union européenne. 
 
Elles constituent un nouvel outil qui comprend un ensemble d’actions (projets de recherche et d’innovation, mesures politiques, initiatives législatives, participation des citoyens et particulièrement des jeunes) permettant d’atteindre, dans un délai determiné (à l’horizon 2030) des objectifs concrets avec un impact sociétal important.
 
Pour Mariya Gabriel, commissaire européen à l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse : “La réponse à la pandémie de coronavirus a montré que nous ne pouvons nous attaquer à nos plus grands problèmes que par un effort collectif ancré dans la recherche et l’innovation. C’est également le point de départ des missions audacieuses et ambitieuses de l’UE. Elles mobiliseront l’énorme potentiel de l’UE et rallieront des instruments et des politiques pour atteindre des objectifs importants. Et tout cela en collaboration avec les citoyens, qui sont impliqués du début à la fin.”
 
A titre d’exemple, la mission “Adaptation au changement climatique” prévoit de débloquer 100 millions d’euros pour des démonstrations à grande échelle visant à faire face aux principaux risques liés au climat, tels que les inondations, en fonction des circonstances locales. La mission “Cancer” prévoit d’établir un nouveau modèle de gouvernance conjointe pour assurer une intégration systématique et efficace de la recherche, de l’innovation et de l’évolution des politiques en matière de cancer en Europe. La mission “Villes intelligentes et climatiquement neutres” fera participer les citoyens, dans les villes sélectionnées, à l’élaboration de “contrats de ville climatique” afin de contribuer à la neutralité climatique d’ici à 2030. La mission pour des sols et des aliments sains (Soil Deal), incitera les gens à participer à des initiatives scientifiques.  
 
La nouveauté et la valeur ajoutée de ces missions résident dans le fait qu’elles fonctionnent comme un portefeuille d’actions impliquant différents instruments, modèles commerciaux et investissements publics et privés aux niveaux européen, national, régional et local. Pour que les missions soient couronnées de succès, le soutien d’autres programmes européens et nationaux sera crucial. Chaque mission disposera d’un calendrier et d’un budget spécifiques adaptés à son défi et à son plan de mise en œuvre.
 
Ces nouvelles missions de l’UE seront en prise directe avec les citoyens qu’elles impliquent dans leur conception, leur mise en œuvre et leur suivi. Les États membres, les régions et un large éventail de parties prenantes des secteurs public et privé seront impliqués afin de garantir des résultats durables pour tous les citoyens de l’UE.
 
La Commission a publié le 23 septembre un Eurobaromètre spécial sur la science et la technologie. Les résultats de cette enquête à l’échelle de l’UE témoignent du soutien populaire à la science et à l’innovation pour trouver des solutions aux défis identifiés par les missions. Par exemple, les Européens considèrent massivement que la santé et les énergies vertes sont les domaines dans lesquels la science et l’innovation auront un effet positif sur leur vie dans les 20 prochaines années.
 
Ces missions entrent aujourd’hui dans leur phase de mise en œuvre complète. 
 
Le premier programme de travail Horizon Europe pour 2021-22, publié le 16 juin dernier, comprend une série d’actions qui jettent les bases de leur mise en œuvre. Il sera mis à jour avec un programme complet de recherche et d’innovation d’ici la fin de l’année. En parallèle, des missions s’engageront auprès des régions, villes et organisations participantes, ainsi que des citoyens des États membres.
 
En savoir + : www.ec.europa.eu

LE FIL INFO DE M&O