Le Grand port maritime de Bordeaux développe son activité refit pour les yachts

Le Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) accueille son troisième yacht depuis 2020 pour un diagnostic avant travaux dans la perspective d’un refit. Construit en 2006, l’Akula est un yacht d’expédition de 24 mètres doté d’une coque en acier pleine cylindrée, d’une superstructure en aluminium et de ponts en teck. Le choix fait pas son capitaine du GPMB conforte le positionnement et le savoir-faire de l’écosystème bordelais du refit. Il illustre l’attractivité́ du pôle naval du port de Bordeaux et de son partenaire, le chantier CLYD.

Un pôle d’excellence

Idéalement positionné sur la façade atlantique, le port de Bordeaux traite une grande diversité́ de flux de marchandises : pondéreux, conteneurs, vracs énergétiques, vracs agroalimentaires, et de passagers notamment croisiéristes. Ses sept terminaux portuaires, répartis sur l’estuaire de la Gironde (Le Verdon, Pauillac, Blaye, Ambès, Grattequina, Bassens et Bordeux-Port de la Lune) font du port de Bordeaux, un outil efficace et polyvalent au service de l’économie du grand Sud-Ouest et d’un hinterland élargi. Il confirme son rôle de « territoire catalyseur d’innovation » au service des stratégies territoriales, nationales et européennes, qui se concrétise notamment dans le numérique (VIGIEsip et GIRONDE XL 3D) et par une vision intégrant pleinement les enjeux de biodiversité́ et de transition énergétique (PÉÉPOS et H2 Bordeaux). Le port de Bordeaux, c’est également un pôle d’excellence en maintenance et réparation maritimes, un acteur majeur dans l’économie circulaire grâce aux milliers de tonnes de matériaux de seconde vie réinjectés dans les processus industriels. Son activité́ est à l’origine de plus de 8 100 emplois directs, repartis dans près de 275 établissements.

En savoir + : www.bordeaux- port.fr

CLYD, un expert du refit

Le chantier CLYD, dirigé par l’architecte naval Exequiel Cano Lanza, est installé aux bassins à flot, au sein du Grand Port Maritime de Bordeaux. Reconnu pour son expérience et son savoir-faire en matière de refit et construction navale, CLYD utilise les infrastructures et les services mis à sa disposition et s’appuie ainsi sur le tissu industriel local dans les technologies marine nécessaires aux chantiers de refit d’un grand yacht.

En savoir + :  www.clyd.fr

Photo d’ouverture : Le yacht Akula, quai 209, Bassins à Flot du Grand port maritime de Bordeaux.  ©GPMB

LE FIL INFO DE M&O