La France ouvre des négociations avec la Grèce pour louer des frégates

Rappelant “le partenariat stratégique entre la Grèce et la France, qui date de 2008”, M. Le Drian a indiqué que la France allait satisfaire “les besoins” des forces armées grecques “surtout en matière de capacité maritime, en particulier des frégates”.

Il y a une semaine, lors de la visite du président français François Hollande à Athènes, une source du ministère grec de la Défense avait indiqué à l’AFP que la Grèce allait louer à la France deux frégates pour renforcer sa marine de guerre.

Selon la même source, la location de “quatre avions de surveillance maritime” était aussi discutée.

Louées “à bas prix”, les deux frégates, de type FREMM, “seront intégrées à la flotte militaire grecque” en Méditerranée du Sud-Est.

Plongée dans la crise depuis 2010, la Grèce, qui était jusque là le plus gros client de producteurs d’armes, surtout en Allemagne, en France et aux Etats-Unis, a dû geler son programme d’armement.

M. Le Drian s’est prévalu du fait que la France et la Grèce avaient “la même appréciation sur la défense européenne”.

“C’est dans cet esprit que nous avons décidé de préparer un accord de coopération de défense” qui comprendra “un accord plus spécifique portant (…) sur les frégates”, a-t-il souligné.

Il prévoiera aussi la maintenance des navires. A côté de son homologue grec Panos Panayiotopoulos, M. Le Drian a précisé la création “d’un comité franco-grec qui sera chargé d’élaborer l’accord “sur le maintien en condition opérationnelle des équipements des forces armées grecques”.

“Il s’agit d’une étape supplémentaire importante du renforcement de notre coopération qui aboutira a un accord de coopération de défense que nous voulons élaborer dans les plus brefs délais”, a ajouté M. Le Drian.

Par ailleurs, le ministre français a remercié la Grèce pour sa contribution à l’opération militaire au Mali avec la participation de quatre officiers de l’armée de terre grecque chargés d’entraîner les forces armées maliennes dans le cadre d’une décision relative de l’Union européenne.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE