L’armée chinoise dit qu’elle “écrasera” toute velléité d'”indépendance” de Taïwan

Pékin, 12 jan 2024 (AFP) – L’armée chinoise s’est engagée vendredi à “écraser” tout effort en faveur de l’indépendance de Taïwan, à la veille d’une élection présidentielle cruciale dans l’île qui, selon Pékin, fait partie de son territoire.

“L’Armée populaire de libération de Chine maintient une vigilance élevée à tout moment et prendra toutes les mesures nécessaires pour écraser fermement les tentatives d’+indépendance de Taïwan+ sous toutes leurs formes”, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, Zhang Xiaogang, dans un communiqué.

Il a accusé le Parti démocratique progressiste, au pouvoir à Taïwan, de pousser l’île “vers les conditions dangereuses de la guerre” en achetant des armes aux Etats-Unis.

Taïwan, un territoire de 23 millions d’habitants salué comme un modèle de démocratie en Asie, est situé à seulement 180 kilomètres des côtes de la Chine communiste, qui le considère comme une de ses provinces devant être rattachée au reste du pays, par la force si nécessaire.

Le scrutin de samedi est suivi de près par Pékin, par Washington et par les marchés, Taïwan – premier producteur mondial de semi-conducteurs – étant également un acteur-clé de l’économie.

Toute la semaine, Pékin a accentué sa pression diplomatique et militaire sur l’île. Jeudi, cinq ballons chinois ont encore franchi la ligne médiane séparant l’archipel de la Chine, selon le ministère taïwanais de la Défense, qui a aussi repéré dix avions et six navires de guerre.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE