L’UE réduit de 30% le quota de pêche à l’anchois dans le Golfe de Gascogne

Selon un communiqué du Conseil européen, sur ce “total admissible de captures (TAC)”, 18.630 tonnes sont octroyées aux pêcheurs espagnols et 2.070 tonnes aux français.

La Commission européenne avait fermé la pêche à l’anchois dans le Golfe de Gascogne en 2005 en raison d’une diminution inquiétante des stocks disponibles, faisant craindre une disparition de l’espèce.

Sous la pression de la France et de l’Espagne, la réouverture de la pêche à l’anchois avait été décidée en décembre 2009. Mais l’UE l’a accompagnée d’un plan pluriannuel assorti de conditions strictes pour tenter de préserver le stock d’anchois.

Il prévoit notamment qu’au-dessus d’un stock de 33.000 tonnes, 30% du stock total pourra être pêché au cours de la saison suivante qui débute officiellement le 1er juillet. Chaque année, la décision s’appuie sur l’avis d’un comité scientifique.

Selon le comité, le stock a été estimé en juillet à “environ 68.180 tonnes”. “En conséquence, il y a lieu de fixer le TAC à 20.700 tonnes pour la campagne de pêche débutant le 1er juillet 2012 et prenant fin le 30 juin 2013”, stipule l’UE.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE