Manche: 184 migrants tentant la traversée secourus

Lille, 6 sept 2022 (AFP) – Centre-quatre-vingt-quatre migrants qui tentaient de traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre à bord d’embarcations de fortune ont été secourus en mer lors de plusieurs opérations, et ramenés vers la France, a indiqué mardi la préfecture maritime.

Dans la nuit du lundi à mardi, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez a identifié plusieurs embarcations “se trouvant en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais”, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (Premar) dans un communiqué.

Le Cross a alors engagé un patrouilleur de la Marine nationale au large de Gravelines (Nord) pour porter secours à deux embarcations en difficultés l’une avec 64 personnes à bord et la seconde avec 57 personnes, a ajouté la préfecture. Tous ont été déposés au port de Calais.

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, les nationalités des naufragés sont diverses: “albanaise, géorgienne, turque, irakienne, afghane, indienne, soudanaise et sri-lankaise”.

Une vedette de la gendarmerie maritime a également été engagée au large de Gravelines pour porter secours à 63 personnes déposées ensuite au port de Dunkerque (Nord).

A quai, “les naufragés ont été pris en charge par le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) et la police aux frontières (PAF)”, a précisé la préfecture.

Depuis que les autorités ont bunkerisé le tunnel sous la Manche et le port de Calais, point de départ du côté français, les candidats à l’exil sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance en traversant la voie maritime la plus fréquentée du monde. Au péril de leur vie.

Le ministère français de l’Intérieur a récemment évalué à 20.000 le nombre de candidats à l’exil ayant tenté la traversée entre le 1er janvier et le 13 juin (+68% par rapport à la même période en 2021).