La Voix des océans

INNOVATION - Page 2

La société française Sabella sélectionnée pour le premier projet hydrolien des P...

Pour atteindre cet objectif, PNOC RC a signé, le 27 octobre 2016 à Manille avec H&WB et SABELLA, un MoU (accord de coopération) concernant trois concessions allouées dans le détroit de San Bernardino.

Coprexma, un bureau d’architecture et d’études navales aux sources d...

Particulièrement adapté pour la navigation fluviale, les zones marines protégées et les ports, KatEL (pour « catamaran électrique »), est un navire de 22 mètres d’une capacité de 120 passagers, conçu pour répondre à la demande d’un navire zéro émission devant effectuer des liaisons inter-villes.

DCNS associe RTsys au développement d’une station de docking sous-marine

En 2016, DCNS leader européen du naval de défense a associé RTSYS dans le développement de briques technologiques pour une station de docking sous-marine qui permet d’offrir au monde de la robotique une toute nouvelle capacité de lancement et de récupération de drones. Les applications visées sont celles nécessitant une présence permanente, notamment la surveillance autour de ports ou de zones sensibles, la détection d’anomalies et la mesure de qualité de l’eau sur des équipements offshore.

Spécial Euronaval 2016. Focus sur quelques PME et ETI particulièrement innovante...

L’industrie française de défense est servie - aux côtés des grands groupes -, par un réseau de PME et d’ETI performantes et innovantes. Focus sur ces acteurs clés du secteur, présents pour certains au salon Euronaval. 

The French defence industry is backed - alongside major groups - by a network of highly-ef cient, innovative SMEs and ISEs. Focus on these key stakeholders in the industry, some of which are present at Euronaval.

Le groupe iXblue baptise son nouveau navire hydrographique FeliX

IXblue est spécialisé dans la conception, le développement et la fabrication d’équipements destinés aux domaines de la navigation, du positionnement, de l’imagerie et des mesures océanographiques, tant pour les marchés militaires (défense navale et terrestre) que pour les marchés civils

Contrat des sous-marins australiens : le silence qui vaut de l’or

Selon le journal The Australian, repris le 30 mai par l'hebdomadaire Le Marin, c'est bien pour sa discretion, sa furtivité, en un mot pour son silence, que le sous-marin proposé par le français DCNS a été préféré par la Marine australienne à ses concurrents allemands (TKMS) et japonais (Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Heavy Industries), pour le remplacement de sa flotte sous-marine existante.

Les nouveaux navires robots de la marine américaine (source US Navy)

La Marine américaine pourrait déployer dans moins d’un an des embarcations armées robotisées, sans aucun marin à bord, pour escorter et protéger ses bâtiments...

LA VOIX DES OCÉANS

Partenaire M&O : Gaztransport & Technigaz (GTT)