Accord Ethiopie-Somaliland: la Somalie rappelle son ambassadeur en Ethiopie pour consultation

Mogadiscio, 2 jan 2024 (AFP) – Les autorités de la Somalie ont annoncé mardi le rappel de leur ambassadeur en Ethiopie pour consultation au lendemain de l’annonce d’un accord entre l’Ethiopie et le Somaliland, une région séparatiste de Somalie.

Le Premier ministre Hamza Abdi Barre a également déclaré que la Somalie défendrait son territoire par “tous les moyens légaux possibles”, à la suite de l’accord permettant à l’Ethiopie d’avoir un accès à la mer via un port situé sur le territoire du Somaliland.

L’accord surprise a été signé alors que la Somalie et le Somaliland avaient accepté la semaine dernière de reprendre leurs négociations pour résoudre les questions en suspens, après des années de tensions politique et de blocage.

L’accord entre l’Ethiopie et la République autoproclamée du Somaliland – née de la sécession d’avec Mogadiscio en 1991 et qui n’est pas reconnue par la communauté internationale – “ouvrira la voie à la réalisation de l’aspiration de l’Ethiopie à sécuriser son accès à la mer et à diversifier son accès aux ports maritimes”, a affirmé lundi un communiqué des services du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed sur X.

“Le Somaliland fait partie de la Somalie en vertu de la constitution somalienne, de sorte que la Somalie considère cette mesure comme une violation flagrante de sa souveraineté et de son unité”, a affirmé le gouvernement somalien dans un communiqué, avant de poursuivre: “En réponse à cela, le gouvernement somalien a rappelé son ambassadeur en Ethiopie pour consultation”.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE