Alliance entre transporteurs maritimes CMA CGML, Maersk et MSC Mediterranean

Ce réseau, qui va concerner 255 navires au départ sur 29 lignes maritimes, va leur permettre, expliquent-ils, de répondre au ralentissement de la croissance des volumes transportés et à la surcapacité du marché. Les navires des trois groupes seront gérés par un centre d’exploitation conjoint, mais chaque transporteur conservera ses fonctions de ventes, de marketing et de services clients, est-il précisé.

lo/ref

Maersk