Après des résultats en berne en 2023, Maersk prévoit une année 2024 incertaine

Copenhague, 8 fév 2024 (AFP) – Le géant danois du transport maritime Maersk, qui a annoncé jeudi un bénéfice net divisé par plus de 7 en 2023, prévoit une année 2024 marquée par les incertitudes liées à la situation en Mer Rouge.

Pour l’année en cours, “compte tenu des défis importants liés à l’offre excédentaire et de la grande incertitude quant à la durée et à l’ampleur de la perturbation de la mer Rouge”, le fleuron de l’industrie danoise table sur un résultat brut d’exploitation (EBITDA) entre entre 1 et 6 milliards de dollars (entre 927 millions et 5,56 milliards d’euros), en recul sur 2023.

Sur l’ensemble de 2023, le bénéfice net s’est élevé à 3,822 milliards de dollars (3,543 milliards d’euros) dans un secteur en “surcapacité croissante”, percuté par les crises géopolitiques et le chiffre d’affaires à 51 milliards, légèrement au-delà des attentes des analystes qui tablaient respectivement sur 3,504 et 50,93 milliards de dollars.

Le résultat brut d’exploitation, EBITDA, a été divisé par près de 4, à 9,591 milliards, à cause de la pression sur les prix.

D’octobre à décembre, le transporteur, numéro deux du secteur au niveau mondial, a fait état de pertes de 456 millions de dollars. Son chiffre d’affaires s’est établi à 17,82 milliards, un repli de 34% sur un an.

Depuis décembre, les attaques des rebelles Houthis en mer Rouge produisent une remontée brutale des taux de fret.

Maersk et la majorité des transporteurs ont décidé interrompre leur trafic dans cette zone pour un itinéraire alternatif autour du cap sud-africain de Bonne-Espérance, plus long d’environ deux semaines et plus coûteux.

Selon le FMI, le transport maritime de conteneurs par la mer Rouge a chuté de près de 30% sur un an. Avant le conflit, entre 12 et 15% du trafic mondial transitait par cet axe, d’après des chiffres de l’Union européenne.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE