Après l’Estelle, la Finlande appelle Israël à cesser le blocus de Gaza

“La Finlande n’accepte pas le blocus de Gaza. Il devrait être démantelé sans délai. C’est également la position commune et souvent réitérée de l’UE”, a affirmé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

“Le blocus a des répercussions négatives sur la situation politique au Proche-Orient et occasionne des souffrances inutiles aux civils de Gaza”, a-t-il ajouté.

La goélette Estelle, sous pavillon finlandais, avait à son bord deux Finlandais, et un Canadien, des Grecs, des Espagnols, des Israéliens, un Italien, des Norvégiens et des Suédois, dont au total cinq députés européens.

Israël les a placés en garde à vue après l’arraisonnement, puis expulsé les étrangers. Mercredi, il ne restait plus que deux Norvégiens attendant de rentrer dans leur pays.