Cargo chargé de cannabis en Méditerranée: une vingtaine de tonnes à bord (préfecture maritime)

Selon la préfecture, un peu moins de la moitié du tonnage transporté par le Luna-S a été préservé des flammes.

La quantité totale estimée pourrait approcher ainsi d’un record pour la France, mais la destruction partielle du stock après l’incendie volontaire allumé par l’équipage, empêche toute évaluation précise. La plus grosse saisie pour la France remonte à 1999, avec une prise de 23,5 tonnes dans le port de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

Le Luna-S, un navire de 82 m battant pavillon tanzanien, avec à bord huit hommes se déclarant de nationalité syrienne, avait été arraisonné dimanche, après avoir été repéré par un avion des Douanes françaises, dans les eaux internationales entre le sud-ouest de la Sardaigne et le nord-est de l’Algérie.

A l’approche du bâtiment, l’équipage a mis le feu au navire, un sinistre que les marins français, soutenus par des moyens algériens, ont mis des heures à circonscrire.

Remorqué par l’Abeille Flandre, navire spécialisé dans les interventions en haute mer, le Luna-S devrait finalement arriver jeudi en fin d’après-midi à Toulon, ainsi que le navire de la marine française, avec à son bord l’équipage du cargo sous contrôle de la justice française.

Le Luna-S est le 3e cargo arraisonné en Méditerranée occidentale en six mois avec à son bord d’importants tonnages de résine de cannabis, après l'”Adam” en avril et le “Gold Star” en septembre, deux opérations italiennes.

Une conférence de presse était prévue à 16h à la préfecture maritime de la Méditerranée à Toulon.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE