“Changez votre cap”: les instants avant l’arraisonnement du pétrolier britannique

Ce montage audio comprend également des communications entre la frégate britannique HMS Montrose et les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de la République islamique, qui ont saisi vendredi le pétrolier dans le détroit d’Ormuz, provoquant un nouvel accès de tensions dans le Golfe.

Interrogé par l’AFP, le ministère britannique de la Défense a confirmé son authenticité.

“Si vous obéissez, vous serez en sécurité, changez votre cap à 3, 6, 0 degrés immédiatement”, déclare dans cet enregistrement un membre des forces iraniennes au pétrolier, en anglais.

Le montage audio se poursuit avec une conversation entre le tanker et la frégate britannique: “Stena Impero, ici le vaisseau de guerre britannique Foxtrot 236. Je répète qu’étant donné que vous êtes en transit dans un détroit international reconnu, votre passage, en vertu du droit international, ne doit pas être perturbé, entravé, bloqué ou freiné”.

C’est ensuite au tour des Iraniens de s’adresser au pétrolier, sans qu’il soit possible de vérifier si la chronologie du montage audio correspond à la réalité des différentes conversations.

“Stena Impero, je répète, dit l’interlocuteur côté iranien. Vous avez reçu un ordre, changez votre cap à 3, 6, 0. 3, 6, 0 degrés immédiatement. Si vous obéissez, vous serez en sécurité”.

Les forces iraniennes s’adressent également au HMS Montrose: “Foxtrot 236, ici le patrouilleur de la marine des (Gardiens de la révolution). Pas de confrontation recherchée. Pas de confrontation recherchée. Je veux inspecter le navire pour des raisons de sécurité”.

Le HMS Montrose répond alors en demandant aux Iraniens de ne pas “perturber, entraver, bloquer ou freiner le passage du MV Stena Impero”.

“Veuillez confirmer que vous n’avez pas l’intention de violer le droit international en tentant d’aborder illégalement le navire”, insiste la frégate.

Samedi, le Royaume-Uni a exhorté l’Iran à libérer le Stena Impero. Londres juge “inacceptable” son arraisonnement, et affirme qu’il a eu lieu dans les eaux territoriales d’Oman, qui partage le contrôle du détroit d’Ormuz avec l’Iran.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE