Chili:”sanctions gravissimes” contre des officiers pour chants xénophobes

“Tant le capitaine de corvette en charge de l’école de cadets que le sergent responsable du peloton feront l’objet de sanctions gravissimes”, a indiqué le ministre de la Défense chilien, Rodrigo Hinzpeter à la presse.

Le ministre a ajouté que les deux officiers pourront faire appel des sanctions, dont la nature n’a pas été précisée, dans les trois prochains jours.

Une video enregistrée dans la ville de Viña del Mar (120 km à l’ouest de Santiago) le 28 janvier avait montré 27 élèves officiers de l’Académie Navale courant le long de la corniche lors d’un entraînement et chantant “je tuerai des Argentins, fusillerai des Boliviens, égorgerai des Péruviens”.

La vidéo avait provoqué de vives critiques au Pérou et en Bolivie qui avaient qualifié les images d'”inacceptables” et “agressives”.

Le ministère argentin des Affaires étrangères avait envoyé une note à l’ambassade du Chili à Buenos Aires, exprimant sa “surprise et son inquiétude” ainsi que sa conviction que “des mesures adéquates seraient prises”.

Le ministre chilien a indiqué que le chant a été composé par un des cadets, qui pourrait également être sanctionné.

Il a précisé que les deux officiers ne seraient pas exclus de la Marine pour le moment.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE