Côte d’Ivoire: un pétrolier victime de piraterie à Abidjan

Des “individus armés” ont pris le contrôle le 16 janvier d’un navire pétrolier baptisé ITRI et battant pavillon panaméen, qui devait décharger 5.000 tonnes de pétrole, a indiqué le port d’Abidjan dans un communiqué.

Le pétrolier, qui n’a pu recevoir à temps du secours, a été localisé “dans les eaux au large du Ghana”, voisin à l’est, a précisé la même source.

Une “cellule de crise” a été mise en place et “les plus hautes autorités militaires et civiles” ivoiriennes se sont saisies de laffaire, a ajouté le port.

Début octobre 2012, un tanker grec avait été victime d’une attaque de pirates à son ancrage d’Abidjan puis laissé libre après que les pirates eurent emporté un butin volé à bord, dont la nature n’avait pas été précisée.

Jusque-là, la Côte d’Ivoire avait été préservée par la piraterie en mer qui se développe dans le Golfe de Guinée. Fréquente au Nigeria, premier producteur de pétrole d’Afrique, la piraterie a récemment gagné les eaux du Bénin, où les attaques de navires ont explosé en 2011.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE