Crise de l’eau à Mayotte: petit allègement des restrictions dès vendredi

Paris, 21 déc 2023 (AFP) – Les coupures d’eau courante à Mayotte, en proie à une sévère sécheresse, seront légèrement moins longues à partir de vendredi, a annoncé la préfecture alors que les précipitations récentes “ont permis de stabiliser les ressources en eau”.

“A compter du 22 décembre, la période de distribution d’eau est étendue: l’eau sera distribuée un jour sur trois pendant 24 heures (au lieu de 18 heures) dans l’ensemble du département, de 16H00 à 16H00 le lendemain”, a indiqué la préfecture de Mayotte dans un communiqué.

“L’amélioration météorologique et les économies historiques générées par les efforts des Mahoraises et des Mahorais depuis plusieurs mois ont permis de stabiliser les ressources en eau du département qui avaient atteint un niveau critique”, ajoute le communiqué.

Le 101e département français est soumis à sa plus importante sécheresse depuis 1997, alors que son approvisionnement dépend largement des eaux pluviales.

Pour y faire face, l’État a intensifié les coupures d’eau ces derniers mois. Depuis le 4 septembre, la population mahoraise (310.000 habitants au 1er janvier 2023, selon l’Insee) est privée d’eau deux jours sur trois.

Depuis octobre, la période d’accès à l’eau était réduite à 18 heures, mais les pluies récentes ont permis de relâcher un peu la pression.

“Les retenues collinaires de Combani et de Dzoumogné sont remplies respectivement à 9,94% et 22% de leur capacité. Les précipitations de ces 15 derniers jours correspondent à l’équivalent d’un mois de pluie complet en période de décembre”, selon la préfecture.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE