Cuvillier appelle la SNCM à garantir l’emploi de marins français

“Alors que l’intersyndicale de la SNCM a déposé un préavis de grève pour mardi 2 avril, Frédéric Cuvillier estime inacceptable que des navires affrétés durablement par la compagnie ne soient pas enregistrés sous pavillon français”, indique-t-il dans un communiqué.

Le ministre “demande à la direction d’inscrire à l’ordre du jour du Conseil de surveillance de ce mardi le cas des deux navires, l’un sous pavillon grec et l’autre sous pavillon italien, que la compagnie est en train d’affréter, afin de chercher les meilleures pistes permettant de garantir l’emploi des marins français à bord”, poursuit-il.

L’intersyndicale de la SNCM a appelé à une grève 24 heures mardi à l’occasion du conseil de surveillance de la compagnie pour protester contre la décision de la direction d’affréter un ferry battant pavillon grec, et doté d’un équipage de conduite grec, en remplacement d’un de ses navires, dont l’équipage est français.

Dans son communiqué, M. Cuvillier assure que “cette question sera évoquée par les représentants de l’Etat au Conseil de surveillance” et précise qu’il rencontrera mardi Antoine Frérot, le PDG de Veolia Environnement, le groupe qui est actionnaire majoritaire de la SNCM.

M. Cuvillier entend “aborder (avec lui) cette question de l’affrètement des navires, ainsi que le plan stratégique de l’entreprise, les liaisons avec la Corse et, au-delà, avec l’ensemble du bassin méditerranéen”, précise le communiqué.

VEOLIA ENVIRONNEMENT

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE