Cuvillier lance les travaux de reconfiguration du canal Seine-Nord

La mission est confiée au député du Nord Rémi Pauvros et s’articulera autour d’un comité de pilotage, pour la reconfiguration technique du projet, et d’un comité des partenaires, réunissant les représentants des collectivités territoriales concernées, a indiqué le ministère dans un communiqué.

M. Cuvillier avait demandé en mars dernier la reconfiguration du projet afin de lui permettre de bénéficier de financements européens et de rendre son coût plus soutenable.

A ce titre, la mission devra permettre de présenter un projet reconfiguré dès le premier semestre 2014 à la Commission Européenne “dans l’objectif de bénéficier de financements européens au taux maximum sur la période 2014-2020”, selon le communiqué.

La mission de reconfiguration vise, dans un premier temps, à réexaminer le projet dans ses aspects techniques et établira ses premières propositions pour l’automne 2013.

Dans un second temps, elle devra “approfondir le volet financier du dossier et notamment son mode de réalisation eu égard à l’impact sur le coût global du projet pour la puissance publique et sur le calendrier”, selon le communiqué.