Depuis la barge Pollux, 5 micros écoutent le Concordia et 8 écrans le regardent

Vers 9H00 (7H00 GMT), le spécialiste sud-africain en renflouement Nick Sloane a “donné l’ordre d’activer les systèmes de commandement depuis la barge Polluce (Pollux)”, a indiqué la protection civile lundi.

Sur cette plate-forme — le centre opérationnel — sont embarqués seulement 12 hommes dont le “senior salvage master” Sloane ainsi qu’un technicien qui contrôle la barge, des pilotes de ROV (robots sous-marins télécommandés qui font des allers retours sous la quille du navire), des ingénieurs spécialisés dans le maniement des “strand jacks” et autres poulies hydrauliques, un ingénieur en informatique, un ingénieur en projet.

Les techniciens envoient leurs commandes au système et surveillent les opérations à travers 8 écrans de contrôle. Sur le pont le plus élevé du Concordia, cinq caméras munies de cinq micros ont été disposées à la proue et à la poupe.

Selon le biologiste marin Giandomenico Ardizzone, qui a disposé lui-même cinq caméras sous l’eau, “le moment où le navire fera le plus de bruit sera sans doute le désenquillage”, quand il se détachera des rochers sur lesquels il est couché depuis 20 mois, depuis qu’il a fait naufrage devant l’île du Giglio (32 morts sur les 4.229 passagers).

Ce sera aussi le moment le plus délicat. Ensuite, il pivotera lentement pour arriver à 40 degrés d’inclinaison puis la gravité et le remplissage des caissons installés sur le flanc déjà émergé permettront de contrôler la suite de la rotation jusqu’au point d’équilibre. Au total, l’opération de redressement qui a débuté vers 7H00 GMT devrait durer 10 à 12 heures.

Deux câbles –un principal et un de secours — décrits comme des “cordons ombilicaux” relient la barge au navire: ils servent à activer les vérins hydrauliques, ouvrir et fermer les valves sur les caissons flottants, recevoir des informations sur l’inclinaison du navire.

Huit écrans retransmettant les mêmes images et sons sont installés sur le rivage dans la “salvage room” qui permet à tous les autres ingénieurs, techniciens et responsables de la protection civile d’assister aux opérations et d’intervenir en cas de besoin.

bur-fka/mle/ia/spi

CARNIVAL CORPORATION