Fusillade à Washington: Obama condamne un acte “lâche”

“Nous nous retrouvons une nouvelle fois face à une fusillade de masse”, a remarqué M. Obama depuis la Maison Blanche, au début d’un discours qu’il avait prévu de consacrer à l’économie.

“Aujourd’hui, cela s’est produit dans un établissement militaire de notre capitale. Il s’agit d’une fusillade qui visait des militaires et des civils” employés par l’armée, a ajouté le président.

“Ce sont des hommes et des femmes qui allaient travailler, faire leur travail pour nous protéger. Ce sont des patriotes. Ils connaissent le danger d’être déployés à l’étranger, mais aujourd’hui ils ont été confrontés à une violence inimaginable, qu’ils ne s’attendaient pas à rencontrer ici”, a encore dit M. Obama.

“J’ai dit clairement à mon équipe que je voulais une enquête sans bavure, pour que les autorités fédérales et locales travaillent de concert”, a-t-il promis.

“Alors que cette enquête avance, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que celui ou ceux qui ont commis cet acte lâche rendent des comptes”, a-t-il juré.

Plusieurs personnes ont été tuées lundi dans un immeuble de la Marine à Washington, selon la police de la capitale fédérale. Un tireur présumé a été abattu mais deux autres personnes peut-être impliquées dans l’attaque sont toujours recherchées.