Grèce: 131 migrants irréguliers secourus en mer au large de la Crète

Les occupants du voilier, dont la provenance n’était pas connue, ont donné l’alerte par radio en début de matinée en raison d’une voie d’eau survenue en cours de navigation au sud-est de la Crète. Un pétrolier s’est d’abord porté à leur secours avant que plusieurs navires, dépêchés par les autorités grecques, les prennent en charge.

Les passagers, sains et saufs selon les premières informations, étaient en route mardi vers un port crétois où ils seront remis aux autorités, a précisé la police portuaire à l’AFP.

Selon l’agence de presse officielle Athens News Agency, les migrants seront accueillis dans la petite ville côtière de Ierapetra, au sud-est de la Crète, dont le maire Sifis Anastassakis a convoqué une réunion d’urgence pour préparer leur arrivée malgré l’absence “d’infrastructures adéquates”.

Aux confins sud-orientaux de l’Union européenne, la Grèce est devenue l’une des principales portes d’entrée de l’immigration irrégulière en Europe, essentiellement via la Turquie. Ces migrants tentent ensuite de poursuivre leur route vers l’ouest, mais beaucoup se trouvent piégés en Grèce du fait de la fermeture des frontières européennes.

Le pape François, en visite lundi sur l’île italienne de Lampedusa, où échouent régulièrement des centaines de clandestins, a fustigé “l’indifférence” du monde face à la mort de nombreux migrants venus d’Afrique qui tentent de traverser la Méditerranée en quête d'”une vie meilleure”.