Hongrie: arrestation du capitaine du bateau de croisière après une collision sur le Danube

Budapest, 20 mai 2024 (AFP) – Le police hongroise a annoncé lundi avoir arrêté le capitaine d’un navire de croisière naviguant sous pavillon suisse impliqué dans une collision sur le Danube avec un bateau à moteur qui a fait deux morts samedi dernier.

Cinq personnes qui se trouvaient à bord du bateau à moteur étaient toujours portées disparues, et la police poursuivait lundi ses opérations de recherche.

La police a indiqué avoir interrogé le capitaine du navire de croisière et l’avoir arrêté sous le soupçon d’avoir commis pluseurs délits.

Le capitaine est soupçonné « de ne pas avoir alerté l’équipage de son propre navire après l’accident, de ne pas avoir mis en oeuvre le protocole de sauvetage, de n’avoir pris aucune mesure pour secourir les personnes ayant besoin d’être secourues et ne pas avoir mis le navire à l’arrêt », a précisé la police dans un communiqué.

Les policiers ont interrogé 25 témoins, dont des membres de l’équipage du navire et des passagers.

Samedi soir, un homme avait été découvert la tête en sang près du village de Veroce, à 55 kilomètres au nord de Budapest. Soupçonnant un accident de bateau, la police s’était mise immédiatement à fouiller la zone.

Les corps d’un homme et d’une femme ont été découverts durant les recherches ainsi qu’un petit bateau à moteur endommagé, qui avait été tiré sur le rivage.

Le bateau à moteur transportait « huit adultes, dont cinq – trois hommes et deux femmes – sont portés disparus et activement recherchés », avait déclaré dimanche Soma Csecsi, porte-parole de la police.

Les autorités avaient précisé avoir déterminé qu’un navire de croisière se trouvait dans la zone au moment de l’accident.

La police a ensuite intercepté un navire de croisière présentant des dégâts visibles sur la coque près de la ville de Komarom.

Le site d’information hongrois Hungarian Telex a identifié le navire de croisière comme étant le Heidelberg, immatriculé en Suisse, et affirmé que la police inspectait le bâtiment.

Selon l’article, les quelque 110 passagers étaient interrogés par la police.

Une enquête criminelle a été ouverte sous le soupçon de mise en danger du trafic fluvial ayant provoqué la mort de plusieurs personnes.

Le 29 mai 2019, la Hongrie avait connu son pire accident de navigation en plus d’un demi-siècle avec la collision de deux bateaux sur le Danube, au coeur de la capitale hongroise près du Parlement, qui avait tué 25 touristes Sud-Coréens et deux membres d’équipage hongrois.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.