Incendie d’un bateau de tourisme en Californie: 33 morts repêchés au total

Infructueuses, les recherches d’éventuels survivants ont cessé mardi matin pour laisser place à un dispositif visant à dégager les victimes restées prisonnières de l’épave, qui gît par 20 mètres de fond, et à déterminer les causes de la catastrophe.

Mardi, les plongeurs avaient déjà retrouvé les restes de onze femmes et neuf hommes, et treize autres corps ont été repêchés depuis lors, ont indiqué les services du shérif de Santa Barbara (Californie), chargés de l’enquête.

Tous les corps ont été transportés dans des services de médecine légale pour être identifiés à l’aide de leur ADN. Les autorités n’ont officiellement communiqué aucune identité.

Au total, 39 personnes se trouvaient à bord du “Conception”, un navire de 22 mètres de long, au moment du drame, six membres d’équipage et 33 passagers.

Cinq membres de l’équipage, qui étaient réveillés lorsque l’incendie s’est déclaré vers 03h15 et se trouvaient sur le pont, ont pu sauter par-dessus bord et récupérer un petit bateau pneumatique. Ils ont été recueillis par un navire de plaisance non loin de là.

Les 34 autres personnes, qui dormaient sous le pont, ont vraisemblablement été piégées par les flammes.

Le feu était tellement intense que les pompiers n’ont pas pu mettre pied sur le navire, qui a coulé pendant leur intervention.

Il se trouve tout près de l’île de Santa Cruz, au large de Santa Barbara, son port d’attache. Il y avait jeté l’ancre à l’abri d’une crique pour passer la nuit.

Aucune hypothèse n’était disponible à ce stade sur la cause de l’incendie mais Jennifer Homendy, qui fait partie de l’équipe d’enquête envoyée sur place par l’Agence nationale de la sécurité des transports, a déclaré au Los Angeles Times être “sûre à 100%” que les investigations permettraient de la déterminer.

D’après le site de son armateur Truth Aquatics, le “Conception”, construit en 1981, avait quitté Santa Barbara samedi à l’aube pour une excursion dédiée à la plongée sous-marine dans les îles voisines, une zone extrêmement touristique.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE