Italie/G7 : saisie d’un navire délabré hébergeant des policiers

Rome, 12 juin 2024 (AFP) – La police italienne a saisi un navire de croisière délabré qui hébergeait des agents mobilisés pour assurer la sécurité du sommet du G7 après de nombreuses plaintes ayant abouti à leur transfert, a annoncé mercredi un syndicat.

Le « Mykonos Magic », qui « hébergeait plus de 2.500 policiers rassemblés dans les Pouilles (sud) pour la sécurité du G7 », a été saisi par la police à Brindisi, a déclaré dans un communiqué le syndicat de police COISP.

Le secrétaire général de la COISP, Domenico Pianese, a fait état de « conditions sanitaires épouvantables : logements sales et endommagés, toilettes inutilisables, douches vétustes, cabines inondées ».

Lundi, un autre syndicat, le SILF (Syndicat italien de la police financière), avait déclaré que les policiers avaient été « entassés comme des rats » et « dans des conditions précaires ».

Le ministère de l’Intérieur avait ensuite annoncé que les policiers avaient été transférés dans des hôtels en raison des « conditions sanitaires et hygiéniques ».

Selon le quotidien La Repubblica, les policiers logés à bord ont été contraints de dormir en laissant ouvertes les portes de leurs cabines privées de fenêtre en raison d’une panne de climatisation, alors que la température dépassait les 30°C.

Le service des repas posait également des problèmes d' »extrême lenteur », contraignant les policiers à faire la queue jusqu’à 23H00 pour recevoir un repas froid, a écrit le journal.

L’hébergement à bord de l’ancien navire de Costa Croisières, désormais propriété de l’opérateur de ferry grec Seajets, contraste fortement avec la réunion des dirigeants de sept des plus riches pays du monde qui s’ouvre jeudi : ceux-ci seront en effet logés dans le très luxueux complexe de Borgo Egnazia, habituellement fréquenté par les stars et où il faut compter 2.000 euros par nuit pour une chambre double.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.