La Chine “préoccupée” après les frappes américano-britanniques contre des Houthis au Yémen

Pékin, 12 jan 2024 (AFP) – La Chine a déclaré vendredi être “préoccupée” par l’escalade des tensions en mer Rouge après les frappes aériennes menées dans la nuit par les Etats-Unis et le Royaume-Uni contre les rebelles Houthis au Yémen.

“La Chine est préoccupée par l’escalade des tensions en mer Rouge”, a déclaré une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning.

“Nous exhortons les parties concernées à rester calmes et à faire preuve de retenue afin d’éviter une expansion du conflit”, a-t-elle ajouté.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont mené des frappes aériennes contre les rebelles Houthis au Yémen. Ces derniers ont multiplié depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, le 7 octobre, les attaques contre le trafic maritime international en mer Rouge en “solidarité” avec les Palestiniens de Gaza.

“La mer Rouge est un passage important pour la logistique internationale et le commerce de l’énergie”, a souligné vendredi Mao Ning.

“Nous espérons que les parties concernées pourront toutes jouer un rôle constructif et responsable dans la protection de la sécurité et de la stabilité régionales de la mer Rouge, conformément aux intérêts partagés de la communauté internationale”, a-t-elle poursuivi.

Pékin exhorte “toutes les parties à maintenir ensemble la sécurité des voies navigables internationales et à éviter de harceler les navires civils, ce qui est préjudiciable à l’économie et au commerce mondiaux”.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE