La Chine “très mécontente” des propos de Hillary Clinton sur des îles disputées

La Chine est “très mécontente et s’élève résolument” contre les remarques de la chef de la diplomatie américaine, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Qin Gang, dans un communiqué sur le site du ministère.

“Nous exhortons les Etats-Unis à considérer la question des îles Diaoyu de façon responsable”, a-t-il ajouté.

Il réagissait ainsi aux déclarations faites vendredi par Hillary Clinton, qui a reçu à Washington son homologue japonais Fumio Kishida, chargé du portefeuille diplomatique dans le gouvernement du nouveau Premier ministre Shinzo Abe, considéré comme un faucon.

“Même si les Etats-Unis ne prennent pas position sur la souveraineté ultime sur ces îles, nous reconnaissons qu’elles sont administrées par le Japon et nous nous opposons à toute action qui viendrait saper cette gestion par le Japon”, a déclaré Mme Clinton, ne faisant finalement que répéter la position déjà connue de Washington dans ce dossier.

Pékin et Tokyo s’affrontent depuis longtemps à propos de la souveraineté sur un petit archipel d’îles inhabitées en mer de Chine orientale.

Cette dispute, à coups de déclarations quotidiennes et de frictions à distance entre navires et avions de patrouille des deux pays, s’est envenimée depuis septembre. Ces îles sont appelées Diaoyu en Chine et Senkaku au Japon.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE