La compagnie britannique P&O annule ses croisières dans le Golfe

« L’augmentation des tensions dans la région (…) signifie qu’en tant que compagnie britannique (…), il n’est pas souhaitable que nous maintenions notre programme pour Dubaï et le Golfe cet hiver », a déclaré le patron de P&O Cruises, Paul Ludlow, dans un communiqué.

Les tensions ne cessent de monter dans le Golfe depuis le retrait américain en mai 2018 de l’accord nucléaire iranien, suivi du rétablissement de lourdes sanctions américaines contre l’Iran. Elles se sont intensifiées ces derniers mois avec des attaques contre des pétroliers dans le Golfe – imputées par Washington à Téhéran, qui dément toute implication – et l’arraisonnement de trois pétroliers par l’Iran dans le Golfe, dont un battant pavillon britannique.

« Bien que nous comprenions que nos clients puissent être déçus, leur sécurité et celle de notre équipage est absolument primordiale. Nous avons donc pris la décision inhabituelle de retirer (le navire de croisière) Oceana de la région pour la saison à venir », a ajouté M. Ludlow.

La croisière dans le Golfe reste toutefois au catalogue pour la saison 2020/21, précise la Peninsular and Oriental Steam Navigation Company, basée à Londres et propriété du groupe américain Carnival.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE