Le premier bateau de croisière construit en Chine prend le large pour son voyage inaugural

Shanghai, 1 jan 2024 (AFP) – Le premier bateau de croisière construit en Chine a pris la mer lundi à Shanghai pour son voyage inaugural, symbolisant les progrès du pays dans le secteur de la construction navale dominé par les industriels européens.

Pour sa première navigation, le Adora Magic City et ses 16 ponts, selon les médias officiels chinois, a quitté le port de Shanghai en direction de la Corée du Sud et du Japon.

Conçu pour attirer la classe moyenne chinoise et assouvir son appétit croissant pour les voyages internationaux, le navire abrite un salon spécialement dédié au mahjong et un restaurant spécialisé dans la fondue chinoise.

La construction du bateau avait été retardée par la pandémie de Covid-19, selon Lloyd’s Register (LR), qui fournit les services maritimes.

Après avoir dévoilé mi-décembre à Hong Kong, à la presse internationale, son plus gros avion de ligne produit dans le pays, le C919, la Chine poursuit sa stratégie d’émancipation des technologies étrangères pour des projets de constructions complexes.

Beaucoup de composants du Adora Magic City proviennent toutefois de fournisseurs internationaux.

Mais dans le futur, “la Chine a l’opportunité de bâtir sa propre chaîne d’approvisionnement”, a estimé Marco Scopaz, le responsable de projet sur place de LR, dans un article publié sur le site du groupe.

Ce navire “marque le début du développement rapide et inévitable du pays dans la conception et la construction de bateaux de croisière”, a-t-il ajouté.

Voir les autres articles de la catégorie

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE