Les chantiers Baudet de Saint-Nazaire placés en redressement judiciaire (syndicat)

Ce redressement est assorti d’une période d’observation de six mois en vue de la recherche d’un repreneur, a précisé un représentant CFDT, qui a exprimé son “soulagement” qu’une liquidation immédiate n’ait pas été prononcée.

Les chantiers Baudet avaient déposé leur bilan le 29 mai, treize mois seulement après avoir été repris par la société d’investissement française IPE (Investors in private equity), à la suite d’un premier placement en redressement judiciaire en février 2012.

Baudet a subi de plein fouet les conséquences de la baisse d’activité des chantiers STX (ex-Chantiers de l’Atlantique) de Saint-Nazaire, l’un de ses principaux clients, sans parvenir à conquérir suffisamment de nouveaux marchés à ce jour.

Comptant parmi les plus anciens chantiers nazairiens, les chantiers Baudet ont participé au cours de leur histoire à l’aménagement de paquebots de prestige tels que le France et le Queen Mary 2.

cor-phs/bar/jld

STX OFFSHORE & SHIPBUILDING